Hatim Jaïbi RICARDI

Né à Tunis en 1952, Hatim JAÏBI-RICCARDI poursuit ses humanités à l’Université Paul Valéry de Montpellier III dans les années 1970. Il y obtient son doctorat en 1976, et son diplôme de l’Institut Supérieur d’Animation et de Gestion d’Entreprises Culturelles en 1977 (major de promotion).

En 1977, il est nommé enseignant à la Faculté des Lettres et à l’Institut de Presse de l’Université de Tunis qu’il quitte deux ans plus tard.

En 1979, de retour à Montpellier, il monte dans l’Hérault et le Gard le groupe régional FORHUM-Productions du Lys (formation, informatique, conseil et rapprochement d’entreprises) qu’il dirige jusqu’en 1993, date à laquelle il crée le Cabinet Some (Support Opérationnel au Management et à l’Expansion) qu’il continue d’animer au sein du Réseau Lys Agora qui fédère ses activités.

Il préside également une association de formation : Apogée Formalys, et une association d’aide à l’édition : Les Éditions du Lys.

Ces activités l’ont tout naturellement amené à participer au groupe de réflexion du D.A.V.O.S. des PME auquel il tente d’apporter sa modeste contribution d’entrepreneur autodidacte.

Il est l’auteur d’une saga (en partie autobiographique) en trois volumes : les chroniques ifrikiennes, languedociennes et septimaniennes.

Depuis 2011, dans le prolongement des « printemps arabes » initiés dans son pays de naissance, il investigue sur leurs conséquences et réalise des cycles de conférences à ce sujet.

En janvier 2016, il est promu au grade de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.